50ème Coupe d'Europe d'hydravions.

Uncle Jim
Messages : 193
Inscription : 10 mai 2018, 18:55

Re: 50ème Coupe d'Europe d'hydravions.

Message non lu par Uncle Jim » 08 sept. 2019, 19:31

Les photos du dernier jour:
Retours vers les années 80.jpg
Retours vers les années 80.jpg (61.12 Kio) Consulté 93 fois
Concours de voltige.jpg
Concours de voltige.jpg (121.8 Kio) Consulté 93 fois
Une photo suffit, c'est tous les mêmes.jpg
Une photo suffit, c'est tous les mêmes.jpg (65.44 Kio) Consulté 93 fois
Le français prie pour l'avoir un jour, le suisse sait que ce sera jamais.jpg
Le français prie pour l'avoir un jour, le suisse sait que ce sera jamais.jpg (88.88 Kio) Consulté 93 fois
La coupe des maquettes.jpg
La coupe des maquettes.jpg (82.94 Kio) Consulté 93 fois
Voilà, c'est fini, j'espère que vous avez apprécié mon reportage, et à bientôt pour Hydralagou 2019!

UJ

Lexazam
Messages : 344
Inscription : 16 oct. 2016, 11:11
Localisation : Clermont l'Hérault

Re: 50ème Coupe d'Europe d'hydravions.

Message non lu par Lexazam » 09 sept. 2019, 22:04

Magnifique reportage, on s'y croirait. Merci de ce retour.
Axel


Avatar de l’utilisateur
Michel Jugie
Messages : 1293
Inscription : 19 juil. 2011, 22:48
Localisation : Paulhan

Re: 50ème Coupe d'Europe d'hydravions.

Message non lu par Michel Jugie » 10 sept. 2019, 18:45

Merci pour le reportage.
UJ devient un pro des photos sur le forum ;)

Cela peut donner envie de participer, mais je suis loin d'être à la hauteur.
Hélas la voltige ce n'est pas mon truc, et question maquette hydravion c'est sûrement une des diciplines la plus corriace.
Faut être bon en maquette, le vol entre eau et air est complexe ( peut être qu'un jour je poserai sans ricochets-s-s-s :? )
Et j'ai l'impression de n'avoir rien compris à l'esprit hydravion, cela manque de mise en avant de la relation eau-air durant les vols à mon goût.
UJ excuses moi de ce petit aparté.

Bravo à toi, et à bientôt pour Hydralagou
MJ

Uncle Jim
Messages : 193
Inscription : 10 mai 2018, 18:55

Re: 50ème Coupe d'Europe d'hydravions.

Message non lu par Uncle Jim » 13 sept. 2019, 17:36

Merci pour vos retours, c'est sympa. Pour les photos, c'est sûr que "la méthode à Michel" m'a changé la vie, depuis je peux assez facilement transférer des photos du téléphone à l'ordi.

Pour ce qui est de la discipline hydravion, la voltige c'est pas le top. Les voltigeurs de la Coupe d'Europe sont tous des voltigeurs "terrestres", qui font les concours locaux chez eux, régionaux etc. Et on dira que la voltige c'est du genre austère. Faut s'accrocher. C'est pas vraiment rigolo.

Pour la maquette, ceux qui étaient à Lugano (à part moi et un ou deux autres), c'est l'élite. Au départ ces types sont des maquettistes de longue date, possédant une technique de construction, un savoir et une expérience énormes. Certains sont dans le circuit depuis quasiment 40 ans. Et souvent ils ont un métier qui est dans cet esprit (par exemple ébénistes, carrossiers, électromécaniciens, plasturgistes).
Mais y'a pas que ça: ils volent bien plus que nous, et surtout ils connaissent parfaitement le règlement. Les avions sont choisis en fonction (c'est pas comme nous qui construisons un avion parce qu'il nous plaît) et les figures choisies sont destinées à rapporter le plus de points possibles, c'est à dire celles qui ont le plus gros coefficient. C'est pas obligatoirement les plus compliquées.

Pour mon cas, la conclusion est très simple: je sais que mes avions sont mal finis et que je suis un pilote moyen pour ce niveau (n'oublions pas que j'ai fait 21ème sur 22 inscrits). Je vais donc continuer à fabriquer des hydravions les plus jolis possibles mais à mon niveau, je vais les régler le plus finement possible (là je sais comment il faut faire), et surtout je vais voler le plus réaliste possible, en faisant attention à mes trajectoire et en pensant aux figures du programme.
Un exemple le cercle 360° en descente: montée pendant la vent arrière, on se retrouve face au vent et bien parallèle à la berge à une hauteur d'environ 50m. Belle ligne droite, et quand on est devant soi on coupe (plus ou moins...) les gaz pour effectuer un virage, vers le large bien entendu, de 60 ou 70m de diamètre, bien régulier en cadence en pente et en inclinaison, bien lent et bien "onctueux", de façon que le modèle se retrouve à la fin en face du pilote, face au vent et parallèle à la berge, à moins de 6m de hauteur. On finit par une jolie ligne droite horizontale.
Quand c'est bien fait et que ça semble naturel, c'est un bonheur.
Vous m'en ferez une série de douze!
Vive l'hydro.

UJ.

Avatar de l’utilisateur
jean
Administrateur du site
Messages : 3257
Inscription : 31 déc. 2011, 17:11
Localisation : Brignac

Re: 50ème Coupe d'Europe d'hydravions.

Message non lu par jean » 15 sept. 2019, 20:38

Encore merci pour ce photo-reportage. Cela donne envie d'aller dans des rencontres/concours.
--
Ground control to Major Tom
Commencing countdown, engines on
http://modelesrc.blogspot.fr/

Répondre

Revenir à « DISCUSSION GENERALE »